COLLÈGE CLAUDE MONET
77600 BUSSY SAINT GEORGE
LAURÉAT DU CONCOURS / CONSTRUCTION NEUVE

MAÎTRISE D’OUVRAGE publique : conseil général 77
MISSION ARCHITECTE : mission de  base
COÛT DES TRAVAUX : 8 940 000 € HT
SHON : 5 700 m²
LIVRAISON : 2009

COMPOSITION URBAINE

Le projet s’inscrit dans la trame générale du site environnant, son traitement en bande permet de conserver les percées visuelles des rues voisines et de faciliter son intégration dans le paysage. L’ensemble de l’opération joue sur la transparence en offrant des vues dégagées sur les espaces végétalisés. Cette disposition atténue l’impact visuel du bâtiment dans le paysage, un peu comme si les voies se poursuivaient     au-delà du collège et que les classes bordaient celles-ci. Le corps de bâtiment principal en «L» monte à R + 1, et partiellement R+2 (logement du gardien) ce qui équivaut à la hauteur des maisons (R + 1 + combles). L’insertion dans le site s’effectue également par le choix des matériaux employés : béton autoplaçant clair et enduit couleur brique reprennent les tons employés à Bussy dans le traitement des maisons. Afin de marquer la spécificité de l’équipement certaines parties seront traitées en verre et panneaux menuisés colorés (galeries d’accès à la restauration, les locaux vie scolaire et le local vélos).

ARCHITECTURE

L’implantation des bâtiments se trouve en retrait de la rue. Le parvis ainsi créé permet l’installation du local vélo attenant à l’entrée des élèves et le parking enseignant à proximité de l’entrée de service. Le hall traversant, du parvis à la cour de récréation, est au centre du projet. Il donne accès directement à toutes les entités du collège, qu’elles soient administratives ou scolaires. Cette disposition en «bandes» permet d’optimiser le fonctionnement par rapport au programme tout en profitant au maximum des possibilités offertes par ce grand terrain, en travaillant le rapport du bâtiment avec son terrain d’assiette, en mélangeant et en mariant autant que possible le bâti et le végétal.

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

La forte présence du végétal dans toute l’emprise du projet permet de relier harmonieusement cet équipement avec son environnement proche (champ et forêt). Un bassin de rétention est installé en fond de parcelle et la création d’une toiture végetalisée au premier niveau du collège contribue à l’arrosage des espaces extérieurs. Vu l’emprise du projet, la maîtrise des coûts de gestion des espaces verts a fait l’objet d’une attention particulière : couvre sol, choix d’essences ne nécessitant pas de taille etc. De larges baies vitrées permettent un éclairement naturel des salles de classes, des stores extérieurs sur les façades Sud permettent aussi de limiter l’apport solaire en été. Une ventilation double flux est installée, ce système permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation,  il récupère la chaleur de l’air vicié extrait des salles et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur.