LYCÉE TECHNIQUE DE PRONY site Bretagne
92600 ASNIÈRES
LAURÉAT DU CONCOURS/CONSTRUCTION NEUVE / EXTENSION-RESTRUCTURATION

MAÎTRISE D’OUVRAGE PUBLIQUE : CONSEIL RÉGIONAL IDF
MISSION ARCHITECTE : MISSION DE  BASE
COÛT DES TRAVAUX : 23 557 736 € HT
SHON : 5 500 M² + 5 600M²
LIVRAISON : 2015

COMPOSITION URBAINE

Créer un lycée avec de l’existant (site Maine) et du neuf (site Bretagne) sur deux sites différents et réaliser un ensemble architectural cohérent et homogène dans le respect d’une enveloppe financière, telles ont été les principales idées à la base du travail de ce projet.

Du neuf : La volumétrie d’ensemble se caractérise par sa simplicité : une partie ateliers, stockage, livraison éclairée par un système de sheds au Nord-Ouest du terrain et un bâtiment à R + 2 sur parking comportant le hall, les locaux de vie scolaire et d’enseignement le long de la rue de Bretagne. Le hall, situé en position centrale dans le bâtiment se trouve placé dans l’axe de la rue de l’Orme, ce qui permet une relation facile avec le site Maine. La création d’un front bâti de 14 mètres de haut dans sa partie la plus haute et d’environ 9 mètres dans sa partie basse (ateliers) construit la rue de Bretagne de manière plus homogène en se rapprochant des volumes présents de l’autre côté de la rue (R+2 à R+6).

De l’existant : Le bâtiment s’organise comme aujourd’hui en U autour d’une cour orientée Sud-Ouest. Au l’Est se trouvent les logements de fonction à R + 3. L’accès à l’établissement est requalifié et l’ensemble des locaux existants totalement restructuré. Afin de créer une uniformité, le soubassement est traité en béton préfabriqué texturé, toute la façade du bâtiment restructuré est habillée de bois. Seuls les logements se démarquent avec un habillage en béton préfabriqué blanc.

ARCHITECTURE

Le choix architectural et technique s’est porté sur une isolation par l’extérieur pour le site Maine, avec un revêtement HQE : le bois, type pin douglas de classe 3. Les sous-sols ne sont occupés que par des parkings et un vide sanitaire. Un soubassement béton permet de marquer le bas du bâtiment. Les accès et halls des deux sites sont traités de manière similaire : escalier extérieur abrité et monte-handicapés, sortie vers la cour et le préau de plain-pied depuis le hall (cours surélevées partiellement pour Maine et totalement pour Bretagne). Les matériaux (béton, bois et zinc) créeront une écriture architecturale similaire permettant également une identification visuelle entre les deux sites. Par ailleurs, le traitement des ateliers en charpente bois lamélé-collé et habillage bois participe à rapprocher la manière dont est fabriqué un lieu et ce que l’on y apprend. Il s’agit également ici de valoriser une activité par une mise en œuvre moderne et actuelle du bois. Béton autoplaçant teinté dans la masse (murs en élévation) ou béton préfabriqué texturé (socle) pour les nouveaux bâtiments, toitures zinc et toitures terrasses végétalisées se retrouveront également dans la mise en œuvre des matériaux sur les deux sites.

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Les 14 cibles de la démarche HQE sont respectées à des degrés différents suivant les exigences de la maîtrise d’Ouvrage.