LIEN GOOGLE MAP

 

46 LOGEMENTS SOCIAUX 35 COLL + 11 INTERMEDIAIRES – HQE THPE
91940 LES ULIS
LAURÉAT DU CONCOURS / CONSTRUCTION NEUVE 

MAÎTRISE D’OUVRAGE PRIVÉE : SA HLM IMMOBILIÈRE 3F
MISSION ARCHITECTE : MISSION DE BASE
COÛT DES TRAVAUX : 5 196 551 € HT
SHON : 3 250 M²
BET/ÉCONOMISTE : ATEC
LIVRAISON : 2008

COMPOSITION URBAINE

Le projet se compose d’un bâtiment d’angle de quatre niveaux sur rez-de-chaussée, avenue des Champs Lasniers, dont un niveau d’attique, et d’un bâtiment de trois niveaux sur rez-de-chaussée sur la voie n°2 ainsi que d’un bâtiment à R+2 et R+1, le long de la voie n°1. Un parking de 45 places, accessible depuis chacun des halls, occupe une grande partie de la surface bâtie au premier sous-sol. Le bâtiment à R+3 et R+4 regroupe 35 logements répartis entre trois cages d’escalier avec un ascenseur.  Le second bâtiment qui s’apparente à de l’habitat individuel superposé regroupe 11 logements, répartis entre deux cages d’escalier. Les transparences et halls traversants permettent une ouverture de l’espace privé sur l’espace publique. Les variations et la diversité des échelles permettent d’assurer une transition progressive sur le cœur d’îlot ouvert sur la parcelle voisine.

ARCHITECTURE

Les accès aux logements s’effectuent par des halls traversants, accessibles depuis les rues ou par l’intérieur de l’îlot. Les cages d’escalier du bâtiment collectif sont encloisonnées, celles des maisons de ville sont extérieures. Les duplex (R0, R+1) disposent d’un accès direct sur l’extérieur. Les logements ont au minimum deux orientations (seul un T2 est mono orienté à l’ouest). Toutes les cuisines et la majorité des salles de bains sont éclairées naturellement. Les logements sont conçus selon le principe classique partie jour /partie nuit. Les orientations sud et ouest ont été privilégiées pour les séjours. Trois des quatre pièces sont situés au rez-de-chaussée des maisons de ville et s’ouvrent sur un jardin. Chaque logement dispose d’un espace extérieur. Toute l’opération est accessible aux handicapés. Le traitement architectural du bâtiment collectif à R+3 et R+4 est divisé en trois parties distinctes: un soubassement en pierre assure une pérennité d’usage au rez-de-chaussée, la partie centrale est traitée de manière homogène en Eternit (isolation par l’extérieur), l’attique en retrait est lui traité en parement bois. Une toiture en zinc couvre ces trois éléments tout en offrant des volumes agréables aux séjours des logements. Les corps de bâtiment des maisons de ville à R+2 sont enduits, les éléments à R+1 sont traités en bois (rappel de l’attique du bâtiment à R+4). Les matériaux naturels sont privilégiés (pierre, bois, zinc) et les occultations sont matérialisées sous la forme de volets coulissants en bois.

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Les certifications Qualitel et Habitat et Environnement ont été obtenus pour ce projet. Le management environnemental a permis, des études au chantier, de livrer un bâtiment économe en énergie et pérenne.  Cela s’est concrétisé par le choix d’une isolation par l’extérieur, le raccordement au chauffage urbain, ainsi que l’installation de panneaux solaires en toiture pour chauffer l’eau des logements. L’implantation du parking sous les constructions permet de libérer un maximum d’espace vert en pleine terre permettant ainsi un bon écoulement des eaux de pluie. Un bassin de rétention a aussi été installé.