21 LOGEMENTS COLLECTIFS + 13 MAISONS INDIVIDUELLES - HQE BBC
44600 SAINT NAZAIRE
ASSOCIÉ À STÉPHANIE PERAS, ARCHITECTE

MAÎTRISE D’OUVRAGE PRIVÉE : SILENE 
MISSION ARCHITECTE : MISSION DE BASE
COÛT DES TRAVAUX : 2 800 000 € HT
SHON : 3 280 M²
BET/ECONOMISTE : BETEREM
LIVRAISON : 2011

COMPOSITION URBAINE

Il est ici question d’opérer une transition entre la typologie et les proportions de l’individuel et  la linéarité du collectif existants. Ainsi, le projet se compose de « boites » qui reprennent l’échelle des volumes individuels, posées sur une base  plus longue liant l’ensemble et permettant de ménager des respirations afin d’offrir des échappées visuelles et un parfait ensoleillement de l’ensemble des bâtiments constituant la parcelle. La position des corps de bâtiments sur l’allée des Pélicans et en cœur de parcelle crée une intériorité paysagère en offrant la possibilité d’une orientation Sud, Sud-est ou Sud-ouest pour la plupart des séjours et terrasses. Afin d’associer le projet aux  bâtiments existants les deux niveaux en étages seront traités en «toitures»  pour reprendre l’écriture très présente des maisons avoisinantes. Les bâtiments sont accessibles par l’allée des Pélicans, donnant accès aux espaces de stationnement et desservant les bâtiments où sont situés les trois escaliers à l’air libre donnant accès aux logements ainsi que les locaux communs (local vélos et poubelles) Des voies piétonnes protégées sont aménagées le long de ces façades afin de relier aisément les différents corps de bâtiments aux espaces communs paysagers et permettre également d’établir une relation étroite et fonctionnelle avec le quartier.

ARCHITECTURE

Les deux typologies (T3 et T4) sont équitablement réparties au rez-de-chaussée et dans les étages. Chaque logement dispose d’une terrasse privative, pour la plupart orientée au sud et traversante pour les logements en étages. Le séjour et la cuisine, constituant le cœur du logement, sont systématiquement contigus et donnent sur la terrasse du logement. Les pièces sont organisées autour des pièces d’eau permettant à chaque logement de ne disposer que d’une seule gaine technique quelque soit la taille du logement. Les volumes, dans leur simplicité, ont été conçus en structure bois avec doublage extérieur, avec enduit sur la hauteur du rez-de-chaussée et habillé de bacs acier pour les étages. Cette technicité pourra permettre une bonne isolation thermique des logements dans le cadre de la nouvelle réglementation en vigueur et dans un souci de maîtrise des coûts de fonctionnement tout en offrant une certaine facilité et rapidité de mise en œuvre, toujours dans d’un souci d’économie et de rationalisation du projet.

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Afin de contribuer d’une manière essentielle, simple et peu onéreuse à l’amélioration de la qualité de vie des futurs occupants, les choix suivants ont été faits :
- orientation des logements au sud et larges fenêtres en façade ouest afin de bénéficier d’un confort thermique d’hiver et permettre  des économies d’énergie.
- ventilation naturelle des logements et possibilité de récupération des eaux pluviales.
- Un choix de matériaux nobles peu coûteux mais  pérennes, et de mise en œuvre facile, comme le bois pour les charpentes, remplissage des façades  et garages, l’aluminium pour les châssis et l’acier  pour les couvertures et bardages.