113 LOGEMENTS SOCIAUX
57100 THIONVILLE
LAURÉAT DU CONCOURS / CONSTRUCTION NEUVE

MAÎTRISE D’OUVRAGE PUBLIQUE: OPHLM DE THIONVILLE
MISSION ARCHITECTE: MISSION DE BASE
COÛT DES TRAVAUX: 5 141 343 EUROS HT
SHON: 10 245 M²
BET: SIBAT
LIVRAISON: 1998

COMPOSITION URBAINE

Il semblait important de maintenir cet axe déjà établit, pour conserver un lien avec le centre-ville. Nous avons donc implanté un bâtiment longiligne, de hauteur réduite (R+3), aligné aux constructions environnantes, en retrait de la voirie permettant ainsi l’installation d’un parvis planté. Des portiques sur 2 niveaux offrent des échappées visuelles sur le cœur d’îlot, occupé par un parking paysagé. Le paysage environnant a beaucoup inspiré les plantations des espaces extérieurs, notamment les vergers, figure paysagère riche de cette région. Nous retrouvons à l’est une barre perpendiculaire à l’allée Bel-Air qui vient clôturer la parcelle. Afin de diversifier les échelles et les typologies, des logements individuels superposés sont implantées sur la rue du château Jeannot.

ARCHITECTURE

Les plans de tous les logements ont été conçus de façon à offrir le maximum de vues et un minimum de circulations. Les cages d’escaliers et coursives extérieures accessible depuis le cœur d’îlot mènent aux logements. Ceux-ci possèdent un balcon ou une terrasse, et chacun dispose au minimum d’une double orientation. Les logements individuels superposés à R+2 situé au Nord-est sont constitués d’un duplex à RDC et R+1, et d’un simplex situé à R+2. Celui-ci est accessible directement depuis le parking et est distribué par un escalier privatif.

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Le projet dessiné s’intègre harmonieusement avec son environnement. La plupart des logements sont traversant permettant ainsi une bonne ventilation. La mise en place d’espaces verts en pleine terre et la plantation de nombreux arbres de hautes tiges apportent une qualité de vie aux habitants.